Je sais bien que ma note d'aujourd'hui ne va pas être d'une grande originalité car beaucoup de blogs culinaires m'auront précédés mais, je ne pouvais pas passer à côté de la traditionnelle galette des rois qui est d'actualité en ce moment sur nos tables.

         Bon! j'avoue, gourmande comme je suis, ça n'est pas pour me déplaire. Les années précédentes, je ne me prenais pas la tête et je les achetais déjà toutes faites chez mon boulanger ou dans une grande surface. Cette année, blog oblige, j'ai décidée de les faire par moi-même (ben oui! faut bien l'alimenter et là, je parle pas que du blog !).

          Il y avait juste un petit problème. Je n'ai jamais pris le risque de préparer de la pâte feuilletée maison. C'était sans compter sur "super omelette" qui telle une justicière est arrivée à point nommer avec la recette en image. C'est tellement bien expliqué que je vous encourage à la tenter à votre tour quand vous en aurez l'occasion. Je vous propose de cliquer ici pour visualiser la recette, ça sera plus simple et pourquoi refaire ce qui a été si bien fait?

            C'est vrai que ça fait un peu peur et qu'avec les temps de repos, c'est assez long mais vous allez voir ici même la différence entre une pâte feuilletée du commerce et un pâte feuilletée maison.Je vous présente tout d'abord :

Galette des rois poire/chocolat (pâte du commerce)

Temps de prépa : 15 minutes

Cuisson : 30 minutes à 210°C

Ingrédients pour 8 personnes :

- 2 rouleaux de pâtes feuilletées

- 1 jaune d'oeufs (pour la dorure)

- 150 grs de chocolat noir pâtissierpic_0511

- 100 grs de sucre en poudre

- 150 Grs de poudre d'amandes

- 100 Grs de beurre

- 2 oeufs (c'est un rajout par rapport à la recette originale car sinon la pâte est trop sèche et compacte comme c'était le cas pour moi)

- 4 à 5 demi poires au sirop

- 1 pincée de cannelle

Mettre le four à préchauffer à 210°C

Egoutter les poires.

Dans un robot ménager, concasser le chocolat (c'est possible de le faire à la main avec un bon couteau)

pic_0513

Ajouter le sucre, la poudre d'amandes, le beurre en noisette, la cannelle et les 2 oeufs ( je n'en ai pas mis mais je l'ai regretté donc, je vous le conseil vivement).

pic_0518

Continuer à mixer pour obtenir une crème assez épaisse (vous pouvez aussi mélanger le tout dans un saladier avec une cuillère en bois).Comme vous pouvez le voir, sans les oeufs, ça n'a pas donné un crème épaisse mais une espèce de pâte sèche. J'ai quand même continuée pour voir ce que ça donnait.

pic_0520

Poser un disque de pâte sur une plaque de pâtisserie préalablement recouverte d'une feuille de papier sulfurisé puis étaler dessus, la crème au chocolat, en laissant 1,5 cm de libre tout autour.

pic_0521

Disposer dessus les demi-poires coupées en lamelles. Badigeonner le pourtour de jaune d'oeufs ( attention à ne pas oublier la fève comme je l'ai fais!) puis poser par dessus le deuxième disque de pâte en appuyant du bout des doigts sur le pourtour pour bien souder les 2 disques.

pic_0522

pic_0524

Faire quelques stries à l'aide d'un couteau pointu puis dorer la surface au jaune d'oeuf à l'aide d'un pinceau puis enfourner environ 30 minutes à 210°C.

Et voilà le résultat, ma galette est bien dorée comme il faut mais la pâte n'a pas feuilletée du tout donc, je suis un peu déçu.

pic_05263

          Rendez-vous tout dans un instant pour le compte rendu de la dégustation mais pour l'heure, je vous propose de découvrir ma deuxième galette:

Galette des rois à la frangipane (avec la pâte maison d'omelette)

Temps de prépa : environ 15 minutes

Cuisson : environ 30 minutes à 190°Cpic_0527

Ingrédients :

- 150 grs de poudre d'amandes

- 100 grs de sucre

- 2 oeufs

- quelques gouttes d'amande amère

- 1 jaune d'oeuf (our la dorure)

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger dans un saladier, la poudre d'amande, le sucre, le beurre mou, les oeufs (il faut en mettre un de plus que sur ma photo) et l'extrait d'amande amère.

pic_0529

pic_0531

Etaler la pâte et découper 2 disques ( j'ai pris l'empreinte d'un moule à manque pour 1 des cercles mais il vaut mieux faire le deuxième un peu plus grand car la pâte gonfle, je me suis faite avoir grrrrrr!!!)

pic_0532

Déposer un disque sur la plaque du four préalablement recouverte de papier cuisson.

Etaler la crème d'amande sur la pâte en laissant environ 1,5 cm de pâte sur le pourtour. Badigeonner le tour avec du jaune d'oeuf puis mettre la fève (je ne l'ai pas oubliée cette fois-ci !!!) plutôt sur le bord puis recouvrir avec le deuxième disque de pâte en appuyant bien sur les bords pour souder les deux disques.

pic_0533

pic_0534  pic_0536

Faire des dessins si vous le souhaitez puis dorer avec le jaune d'oeuf. Percer des petits trous pour que l'air s'echappe lors de la cuisson(j'avais pas vu qu'il fallait le faire pffffff!!!)

Enfourner 30 minutes à 210°C

pic_0541

Même si le résultat n'est pas aussi joli que la galette d'omelette, je suis super contente et fière d moi car la pâte feuilletée à enormément gonflée. Comme je le disais plus haut, j'aurais dû faire le disque du dessus plus grand car ma frangipane a débordée sur le côté.

Nous avons mangés ces galette pour le goûter accompagnées d'un bon verre de cidre frais. Hmmmmmmmm!!!!! La galette poire/chocolate était très bonne malgré les oeufs manquants mais la pâte n'était pas aussi bonne que celle de la galette à la frangipane qui était croustillante et avait le bon goût d'une pâte fraîche faite maison. La frangipane était aussi délicieuse, mon mari qui n'aime pas trop ça m'a dit qu'avec cette galette, je l'avais réconcilié avec cette crème à l'amande. C'est un beau compliment quand même. A la finale, il ne faut pas compter son temps mais on se rend compte à la première bouchée que ça vaut le coup et c'est sûre, maintenant, je vais éviter le + possible d'utiliser les pâtes industrielles.

Allez, encore une petite photo pour le plaisir at aussi pour vous montrer les jolies couronnes fabriquées par mon gentil mari avec l'aide des enfants (ils ont collés les gomettes)

pic_05741

Maintenant, place à l'histoire. Si vous êtes interessés par l'origine de la fête de l'épiphanie, je vous laisse la découvrir en cliquant puis en cliquant sur "afficher le message" en haut à droite de la page. Papille et pupille la raconte formidablement bien.

Je vous souhaite bon appétit. Soiz'