mes essais dans la cuisine

19 février 2008

Palmiers maisons, c'est trop facile à faire!

Coucou

                  Les vacances scolaires ont commencées lundi pour une durée de 15 jours. Un peu de repos pour les enfants qui en ont bien besoins et un rythme plus cool pour les parents qui bossent.

                    Comme je suis en repos jusqu'à demain soir, je m'occupe de mes 2 loulous avec plaisir. Au programme : grasse mat', ballades, jeux et télé un peu quand même.

                    voici un petit truc vite fait et  tout simple que tout le monde connait pour leur goûter mais qui fait toujours plaisir.

Palmiers maison

IMGP0108

côté pile

IMGP0110

côté face

Ingredients

-1 rouleau de pâte feuilletée

- 75 g de sucre en poudre

- 1c à soupe de lait

Préchauffer le four à 180°C/th6

Saupoudrer la pâte de sucre et rouler chaque côté vers le milieu. Coller les bords ensembles avec un peu de lait et déposer tout ça 5 mn au congélateur.

Couper des tronçons d'environ 1 centimètre et les déposer sur la plaque du four.

Enfourner environ 10 mn  et laisser refroidir sur une grille.

               les enfants ont tout dévoré en moins de 5mn. Je pense que c'est une bonne preuve.

A bientôt Soiz'

Posté par soizicuisine à 13:40 - Commentaires [31] - Permalien [#]


04 février 2008

couscous sans couscoussier mode d'emploi

Bonjour à tous

                  Cela fait très très très ........ longtemps que je n'avais pas remis les pieds sur ce blog. Je me demandais même si j'allais savoir comment procéder afin d'écrire une nouvelle note.... Et puis, finalement, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas.

                 Je manque de motivation en ce moment (moins de plats interessants et moins envie de dégainer mon appareil numérique)  et j'ai surtout d'autres centres d'intérêts qui me demandent pas mal de temps.

                  Je n'arrive pas non plus  à passer en mode avancé (pas assez douée en informatique pour ça sans doute) ce qui me complexe un peu quand je me ballade sur d'autres blogs que je trouve superbes.

                 Et puis, je viens de réaliser que tout ça doit rester un plaisir et que si je n'ai pas envie, je ne dois pas me forcer. Et justement, fait exprès, là, j'ai envie ! Après avoir fêter mon  entrée dans le club des  trentenaires avec mes amis, je vais également fêter ça avec ma bande de collègues samedi soir prochain. Pour l'occasion et sur une idée de ces  mêmes  collègues justement, je vais leur cuisiner un couscous.

                 Moi, cuisiner un couscous !!!! Mais je n'ai jamais fait ça et en plus, je ne possède même pas de couscoussier. Je me lance donc dans des recherches sur notre "Google" bien aimé et j'arrête mon choix sur un couscous simple mais qui me semble très goûteux et parfumé. Après quelques bidouillages, voici ce que ça donne.

Couscous sans couscoussier

IMGP0070

Ingrédients pour 6 bons mangeurs

- 1 kg de semoule grains moyens (pour ma part, je préfère la fine)

- 1 poulet coupé en morceaux

- 250 g de pois-chiches

- 4 tomates

-4 blancs de poireaux

- 4 courgettes

- 1 poivron

- 500 g de carottes

- 250 g de navets

- 2 litres d'eau  + 4cubes de bouilon de boeuf

- 1 CS de ras el hanout

Pour les boulettes

- 500 g de boeuf maigre

- 1/2 gousse d'ail

- menthe fraîche suivant votre goût

- farine

-1 oeuf

-sel et poivre

-huile ou beurre

sauce

- 3/4 de bouillon (celui du couscous)

- 1 Cc de harrissa

petit + :

- 125 g de raisin secs

Préparation

la veille

faire tremper les pois chiches dans l'eau froide toute la nuit.

Le matin

Coupez le poulet en morceaux ( mon boucher l'a gentiment fait à ma place) et le  faire colorer dans un peu d'huile d'olive.

Un fois qu'il est bien doré, mouiller avec  2 litres d'eau. Ajouter les cubes de bouillon de boeuf, le ras et hanout, salez et poivrez.

Ajoutez les carottes, les navets, les pois-chiches et les poireaux ( ficelez  les poireaux  ensembles afin qu'ils ne s'éparpillent pas ). Laissez cuire à feu moyen pendant 2 heures environ.

Attention: 1 heure avant la fin de la cuisson, prélevez du bouillon du couscous et mettre les raisins à tremper dedans (ils doivent tremper 1 heure) puis les cuire 10 minutes dans ce même bouillon. Réservez.

Attention : 30 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les tomates (pelées en boîte pour moi car je n'ai pas trouvé de bonnes tomates en cette saison), les courgettes coupées en tronçons et le poivron nettoyé et coupé en gros dés. 

Travaillez la viande finement haché avec l'oeuf, la menthe ciselée, l'ail hachée le sel et le poivre. Façonnez des bouleettes que vous roulerez dans la farine. Faite les frire dans du beurre où de l'huile. réservez au chaud.

Pour la sauce : Délayez la harissa petit à petit dans le bouillon.

Pour la semoule : J'ai tout simplement suivi les indications données sur le paquet. Ce n'est pas très orthodoxe comme façon de faire mais c'est la seule solution que j'ai trouvée et en fait, c'est pas si mauvais.

Suggestion de présentation : Servez d'une part la semoule en dôme entourée des raisins secs . Dans un autre plat, disposez la viande et les légumes. Dans un bol, mettez la sauce et dans une soupière le bouillon. Chacun se servira dans des assiettes creuses. N'oubliez pas un petit ramequin contenant du harissa pour les amateurs de plats épicés.

IMGP0072

P.S : Libre à vous d'ajouter merguez grillées et viande de mouton.

     Test réussi du premier coup, je n'en reviens pas moi même. Cette recette est super avec les modifs. Mise à part la semoule que je trouve trop épaisse à mon goût, la viande, les légumes et la sauce sont excellents. Je ne vais pas vous cacher que ça demande du travail et de l'organisation mais "le résultat en vaut la chandelle" comme on dit donc lancez-vous!

              Je suis prête chers collègues, je vous attends de pied ferme !!!

              Je ne me souviens malheureusement plus sur quel site j'ai trouvé cette recette donc je ne peux pas le citer.

A bientôt Soiz'

Posté par soizicuisine à 15:37 - Commentaires [12] - Permalien [#]

03 septembre 2007

Recette de chouquettes délicieuses

Bonjour à tous

             Depuis le temps que ces chouquettes régalent ma famille, mes amis et surtout mes collègues,  il était bien temps que je mette la recette sur mon blog. Il s'agit d'une recette que j'ai trouvé sur le site marmiton (qu'est ce qu'on ferait sans lui !)

            Depuis que j'en ai apporté un saladier une nuit au boulot, mes collègues ne cesse de m'en réclamer. A chaque fois, j'augmente les doses mais je dois me rendre à l'évidence,  je récupère toujours le plat vide avant de partir. Il y a même une nuit ou elles se sont retrouvées remplies de nutella et de chantilly (oui, oui, en même temps, j'vous jure!!! ce sont des fous quand il s'agit de chouquettes mes collègues ).

            Sur leur demande, je met enfin la recette dans l'espoir qu'un jour ils me fassent la surprise de m'en apporter une prochaine nuit.

Pâte à choux sucrée ou salée ( recette marmiton )

IMGP0087

(mini chouquettes sur la photo ci-dessus)

Préparation : 40 min


Ingrédients (pour environ mini choux ou
gros )

- 20 cl d'eau
- 75 g de beurre

- 125g de farine
-  3 gros œufs
- 1 pincée de sel
- 1 cuillère à soupe de sucre pour les recettes sucrées
- 1 cuillère à soupe de sel uniquement pour les recettes salées (gnocchis, gougères…)


Préparation :

Mettre dans une casserole, l'eau, la pincée de sel, le beurre et le sucre ou le sel.

Faire bouillir le tout et y verser d'un seul coup toute la farine tamisée. Bien remuer à la spatule et la travailler environ 5 min à feu doux jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois et forme une boule.
Retirer du feu et laisser refroidir quelques minutes ( c'est le plus important point de la recette)

Ajouter un à un les œufs en travaillant énergiquement la pâte à chaque fois ( j'utilise un betteur electrique, c'estbeaucoup moins fatiguant )
Former des petites boules à la cuillère ou à la poche à douille.

N'oubliez pas de parsemer de gros grains de sucre avant d'enfourner

1
Faire cuire au four à 180°C (thermostat 6), environ 20 min.

Format gros choux pour les plus gourmands.

IMGP0100

Nous les mangeons telles quelles car elles sont délicieuses natures mais vous pouvez  tout à fait les remplir de confiture, nutella, chantilly, crème pâtissières ou tout ce qui vous passera par la tête.

A bientôt Soiz'

Posté par soizicuisine à 17:59 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

30 août 2007

week-end chez Clairechen part III et fin

Bonjour à tous

             Pour une fois, je ne tarde pas trop à publier car comme je bosse tous le week-end, je n'aurai pas le temps plus tard.

            Voici donc enfin le dénouement de mes aventures Allemande chez Claire-Emilie. Snif! snif! c'était court mais intense. Ma note va encore être interminable et je m'en excuse par avance mais il m'est impossible de ne pas vous montrer toutes les belles choses que nous avons visité.

             Après notre fatiguante journée à Amsterdam, nous avions décidé d'un commun accord de nous octroyer une grasse matinée le dimanche matin. Nous nous sommes donc levés tranquillement vers 10h30.

             Comme Claire a récemment eu un nouveau compagnon de jeu et que bien évidemment 2 blogueuses culinaires ne peuvent pas se rencontrer sans cuisiner, nous avons décidé de faire des macarons et pas n'importe lesquels : des macarons au caramel au beurre salé. Après mes 2 rattages ( je n'en ai publié qu'1), je n'étais pas persuadé de la réussite de notre entreprise.  C'était sans compter sur le génial Kitchenaid qui nous a fait des blancs en neige extra fermes. Seule la consistance du fourrage reste à revoir car trop liquide. Nous avons rattrapé le coup en ganache monté en ajoutant du cocolat blanc. Ouf ! on a eut chaud !

             Vous nous auriez vu sauter et crier de joie dans l'appart' en voyant les coques parfaites lever dans le four. C'est même étonnant que les voisins ne soient pas venu voir ce qu'il se passait. Jugez par vous même, ils sont pas beaux nos macarons???

IMGP0509

Et de près, c'est encore mieux. Je n'en crois encore pas mes yeux et il va falloir que je confirme l'exploit en les réalisant chez moi.

IMGP0513

On trinque avec nos macarons pour fêter ça.

IMGP0514

Après ces émotions, il était temps de passer à table. Didier s'impatientait et avait déjà pris un encas 1 heure plus tôt. Claire nous ayant proposé de nous préparer un vrai petit-déjeuné Allemand, cela allait aisément remplacer le repas du midi. Au menu, charcuterie Allemande, Fromage Hollandais divin, Oeufs coques, brioche aux amandes, brutchen, café et pour accompagner tout ça, confitures, nutella, miel et j'en passe. Miam, miam, le meilleur petit-dèj' que j'ai jamais mangé.

IMGP0506

Après ce repas pantagruélique, il était temps de digérer. Il nous restait encore Cologne à visiter dont les mines à ciel ouvert dont Claire nous avait beaucoup parlé. C'est très impressionnant. Claire nous a expliqué que petit à petit, ils condamne des villages entiers et chassent des gens pour étendre ces mines ou des ouvriers récoltent du charbon. Ca fait froid dans le dos.

IMGP0522

Puis direction un château près de Cologne où sont reçus les chefs d'états et je pense aussi les célébrités. Il est vraiment très beau.

IMGP0524

les jardins aussi sont superbes.

IMGP0533

Nous voilà enfin à Cologne où nous avons fait une petite photo souvenir devant la fontaine. Nous avons d'ailleurs beaucoup ri car Didier avait entrepris de la faire avec le pied et la télécommande mais se rendant compte qu'il ne l'avait pas, il a mis le retardateur qui se déclencait au bout de 2 secondes. Did n'avait donc jamais le temps d'arriver pour être sur la photo. Il s'est finalement résigné à contre coeur de demander à un gentil passant de faire cette photo. Dommage, elle est un peu flou.

IMGP0546

La cathédrale toute noir qu'ils nettoyent petit à petit mais qui est tellement grande que c'est un perpétuel recommencement.

P1060605

Des scultures au dessus de la porte.

P1060616

Un joli parterre

IMGP0547

Une des plus célèbres brasserie de Cologne. Aussitôt le verre de bière vide, il est remplacé.

IMGP0549

Une petite place toute mignonne et colorée dans le vieille ville.

IMGP0551

Et enfin, la maman de Claire et son beau-papa sont venus nous rejoindre pour manger dans une brasserie de la vrai nourritue Allemande. Didier était très impatient de goûter la célèbre saucisse au mètre dont Claire nous avait parlé.

IMGP0563

Une assiette de charcuterie maison avec viande cru (beurk !), saucisse froide au foie, saindou accomodé, lard et pâté.

IMGP0562

Pour moi, du jarret bouilli accompagné de chou et purée. Le tout arrosé de bière à volonté bien sure.

P1060625

Claire avait pris une omelette énorme que nous avons oublié de prendre en photo. Encore une petite photo. Devinez qui fait l'idiot une fois de plus??

P1060629

Voilà, c'est fini..... Le lundi matin, nous reprenions le train à 10h14 pour rentrer à Nantes. Ce fut un wee-end super agréable et riche. Il ne manquait plus qu'Oli qui nous a bien manqué quand même.

J'en profite une fois de plus pour remercier Claire-Emilie de son hospitalité. Nous n'aurions pas pu rêver mieux.

A bientôt Soiz'

Posté par soizicuisine à 10:50 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

28 août 2007

week-end chez Clairechen part II

Bonjour à tous

               J'aurais aimé publiée cette note plus vite mais comme à mon habitude, je me suis laissée prendre par le temps.

               Voici enfin la suite de mes aventures chez Clairechen.

              Amsterdam se situant à 2 heures de voiture de Dusseldorf, Claire nous a gentiment proposé d'y passer une journée. Cela faisait 10 ans que nous y étions allé pour la première fois et c'était vraiment génial d'y retourner.

                D'autant plus que Claire nous avait reservé une table dans le restaurant branché du moment qui n'est autre qu'un des restaurants de Jamie Oliver "Fifteen" rien qu'ça !!!

IMGP0448

Une salle immense avec des graffitis aux murs

IMGP0451

Une cuisine ouverte moderne, calme et spacieuse.

IMGP0452

Nous aurions bien pris toute la carte mais il fallait se décider alors Claire a jeté son dévolu sur la Jamie's sexy salad à base de king crabe, tomate et grosses crevettes grillées le tout relevé dune sauce épicée. Un régal aux dires de la belle.

IMGP0458

Did a fait un peu la tête car il ne comprenait pas grand chose à la lunch card. Après quelques explications, il s'est décidé pour une bruschetta au king crabe. Un peu juste au niveau quantité pour un homme mais complètement divin.

IMGP0457

De mon côté, les antipastis se sont imposés et tout était absolument excellent et parfait.

IMGP0455

Une pt'ite photo avec la star avant de partir. Je ne le pensais pas si petit que ça! ( oui je sais, on a le droit de rêver !)

P1060480

Impossible de venir à Amsterdam sans une visite de ses célèbres canaux. Nous avons donc embarqué à bord d'un bateau à touriste et fait une chouette viste guidée.

IMGP0467

Les petites maison typiques. J'ai craqué sur celle-ci avec ses beaux volets rouges.

IMGP0471

Et aussi celle-là que l'on croirait en pain d'épice.

IMGP0492

Nous avons appris que sur cette photo, les 2 grandes maisons représentent les parents et les 2 petites, les enfants. C'est rigolo non ?

P1060552

Un pont

P1060488

Un immense restaurant Chinois flottant. 

IMGP0476

Les petites habitations flottantes sont bourrées de charme et n'ont rien à envier à nos maisons au niveau du confort.

IMGP0480

Les parking à vélos sont impressionnants. Je ne sais pas comment font les gens pour retrouver leur vélo parmi des millions.

IMGP0475

Une multitude de petits bâteaux privée sillonnaient les cannaux. Pour la plupart, il s'agissait d'enterrement de vie de jeune fille ou de garçon avec alcool et repas légers. Ce que ça doit être sympa de faire la fête sur l'eau comme ça.

P1060545

Didier et Claire n'ont pas pu s'empêcher de faire les fous ca qui était très drôle.

IMGP0485

En nous promenant dans les rue, j'ai eu la surprise d'entendre au loin une fanfare qui jouait "Y'a une fille qu'habite chez moi" de Bénabar. Après les avoir rejoint, nous nous sommes apperçu qu'il s'agissait d'une école de musique de Lyon "fanfare piston"et qu'ils jouaient vraiment très bien.

IMGP0490

Petite pause 4 heures car Did avait super faim avec son repas léger du midi. Nous avons pris un chocolat avec sa crême fouettée. Une pure merveille, il n'y a qu'à voir la photo, j'en salive encore....

P1060501

.....Accompagné de pâtisseries un peu bof car le cheese-cake était gélatineux et le cookies, dur comme de la pierre. Il n'y avait guère que le brownies pour rattraper le tout.

IMGP0491

Après quelques petites emplettes ....

P1060518

....direction le quartier rouge. Did attendait ça avec impatience depuis le début de la journée, nous y voici enfin.

P1060535

Quelques photos discrètes car c'est normalement interdit dans ce quartier. les filles dans les vitrines sont pour la plupart très jeunes et belles.

P1060532

Nous avons termniné cette superbe journée par un repas rapide. Kébab pour Did et wok pour nous. Après plus de 30 minutes d'attente, nous avons mangé devant un très beau monument éclairé.

IMGP0505

Nous étions épuisé mais il fallait bien rentrer. Did s'est endormi aussitôt dans la voiture (petites natures ces mecs !). Nous avons papoté le plus possible afin que Claire tienne le cous mais j'ai quand même somnolé sur les quelques derniers kilomètres.

Le plus drôle c'est que quand nous avons rejoint l'appart' de Claire, nous avons croisé un jeune qui empestait le cannabis. Nous avons été pris d'un fou rire et impossible de s'arrêter. Ses voisins ont du nous prendre pour des fous à plus d'une heure du matin.

Je vous dis à bientôt pour la fin de nos aventures Allemandes

Soiz'

Posté par soizicuisine à 18:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]



22 août 2007

week-end chez Clairechen part I

Bonjour à tous

           Comme toutes les bonnes choses ont une fin, nous sommes revenus à Nantes lundi soir après quelques petits désagréments que je vous expliquerai plus tard.

           Je vais commencer par le début de l'histoire et vous raconter notre week-end en Allemagne chez une super blogueuse qui répond au doux nom de Claire-Emilie.

            Après 2 heures de T.G.V, nous sommes arrivés à Paris.   En bonne blogueuse que je suis, il m'était impossible de ne pas faire un détour par l'adresse la plus célèbre de la blogosphère culinaire, j'ai nommé : G.Detou. Une fois le plein de chocolat, de gousses de vanille et de colorant alimentaire fait ( il fallait faire vite!!!), nous avons couru jusqu'à la gare afin de sauter dans le train Thalys. Environ 4 heures plus tard, Claire nous attendait sagement sur le quai de la gare (ouf ! elle ne nous avait pas oublié!!!).

            A bord de la petite Clio, nous nous sommes faufilés dans les rues de Cologne pour nous rendre  à Dusseldorf où habite Clairechen. Après avoir monté 4 étages sans ascenseur (hou la la c'est dur surtout avec les valises!!!), nous avons dégusté les succulentes brochettes de poulet Tai accompagnées de riz et d'une délicieuse sauce au beurre de cacahuète que nous avait préparé notre hotesse. Nous étions tellement pris dans nos discutions que nous en avons oublié de prendre des photos.

            Puis ce fut l'heure d'aller au lit. Claire nous avait gonflé un gros matelat très confortable.Malheureusement, au fil de la nuit, nous avons eut la surprise de le voir se dégonfler petit à petit jusqu'à ce que nos fesses touchent terre. Il a fallu regonfler environ toutes les 2 heures mais c'était très drôle.

IMGP0516

Claire devant travailler le vendredi matin, nous avons fait la grasse mat' puis elle nous a retrouver le midi pour faire une petite photo souvenir. Nous avons d'ailleurs eu bien du mal à la réussir car nous étions déconcentrées par Didier qui n'arrêtait pas de faire le pitre.

P1060380

Pour nous remettre de nos émotions, nous avons suivi notre guide qui nous avait proposé de découvrir Dusseldorf et plus particulièrement son quartier entièrement Japonais. Nous en avons profité pour déjeuner dans un vrai resto Japonais comme je n'en ai jamais vu dans ma petite ville de province et le dépaysement était total.

IMGP0017

Nous avions une petite pièce traditionnelle rien que pour nous afin de manger en toute tranquillité.

IMGP0035

Il fallait se déchausser à l'entrée comme l'éxige la coutume.

IMGP0021

Nous les filles avions choisi des tempuras. Ce sont de grosses crevettes et légumes trempés dans de la pâte et frits dans l'huile avec bien sur du riz. Il y avait également une sauce au radis noir et une soupe de miso. Le tout copieusement arrosé de thé vert.

IMGP0030

Did avait pris un autre plat à base de poulet dont je ne me souviens plus du nom. Claire pourra sans doute me rafraîchir la mémoire.

IMGP0031

Après ce bon repas, nous avons tous les 3 fait une petite promenade digestive dans les rues avec au programme visite de la ville. Sur cette photo, il s'agit de la fontaine neptune malheureusement pas en fonctionnement lors de notre passage.

P1060405

Une autre très jolie fontaine du centre ville.

P1060408

J'ai craqué sur la mairie de Dusseldorf toute fleurie.

P1060424

Nous avons ensuite longé les rives du Rhin ...

P1060417

Afin d'arriver à la tour panoramique que vous voyez dans le fond à droite.

P1060428

Dans un ascenceur rapide comme l'éclair, nous sommes arrivés en haut en quelques secondes . Cela représente quand même 160 mètres. L'étage du dessus est entièrement consacré au restaurant. Vous remarquerez que sur la photo, les 2 rigolos ont quand même du mal à s'allonger sur la vitre ( alors, on a peur ????)

P1060437

Il Faut dire que la vue est quand même très impressionnante.

P1060438

Après  quelques emplettes , nous sommes rentrés afin d'accueillir un ami de Claire qui venait lui dépanner internet. Une blogueuse sans internet n'est plus une blogueuse !! Par bonheur, il est très fort et a réussi à lui réparer en 2 temps 3 mouvements. Elle était contente la Claire et elle sautait partout dans l'appart' en poussant des cris de joie. Pour le remercier,nous avons ensuite mangé tous ensemble bretzels, saucisses Allemandes, moutarde et bière .

IMGP0447

Nous avons passé une excellente journée suivi d'une bien agréable soirée. Il était malgré tout temps pour nous de gagner notre lit. Après les péripéties du matelat gonflable de la nuit précédente, nous avons cette fois-ci dormi dans le canapé lit et tout s'est très bien passé.

Je vous raconterai la suite de notre séjour dès que possible car nous avons vu trop de belles choses pour tout raconter en une seule fois.

Claire, si toutefois des erreurs se sont glissées dans mon texte, n'hésite pas à réctifier lors de ton passage car je ne me souviens peut-être pas de tout.

Bisous Soiz'

Posté par soizicuisine à 09:29 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

15 août 2007

une association explosive ou quand 2 blogueuses ont hâte de se retrouver

Guten tag

            Vous vous demandez pourquoi ce bonjour en Allemand ? Eh bien tout simplement parce que demain soir, je serais en compagnie d'une élèbre blogueuse qui habite ce pays.

           Je suis sûre que la plupart d'entre vous avez devinez de qui je veux parler mais pour ceux qui se posent encore la question, je vais vous donner un autre indice. cette blogueuse élèbre a inventé un jeu super sympa qui s'appelle le blogcolis.

            Je peux également vous dire que c'est une fille vachement sympa, rigolote, toujours là quand on a besoin d'elle et qui possède une crinière de lion.

           Ce coup-ci, je suis sûre que vous avez trouvé. Eh oui, il s'agit de Claire-Emilie ou Clairechen de son pseudo du blog "La marmite d'un ptit point"

           Pour honorer son invitation, j'ai décidé de faire un petit mélange de nos recettes respective et je peux vous dire que nous nous sommes régalé avec ce dessert.

Kaiserschmarrn pour 2 gourmands (recette de Claire-Emilie)

IMGP0082

  • 150g de farine
  • 1/2 pincée de sel
  • 250ml de lait
  • 3 oeufs
  • 25g de beurre fondu
  • 50g de raisins secs (Plus y'en a,meilleur c'est ! )
  • 2 càs de rhum ( je l'ai remplacé par le l'extrait de vanille)
  • 1 sachet de thé de votre choix (agrume pour moi) 
  • Sucre glace

Dans un bol, faites infuser le sachet de thé dans de l'eau bouillante et mettez-y les raisins à gonfler.

Préparez l'appareil en mélangeant les jaunes d'oeufs, le beurre fondu, la farine, le sel et le rhum ou la vanille.

Ajoutez le lait petit à petit. Vous devez obtenir une sorte de pâte à crêpe épaisse.

Ajoutez les raisins égouttés.

Montez les blancs en neige et ajoutez à l'appareil en mélangeant avec précaution.

Faites chauffer une poêle à revêtement adhésif et versez-y peu d'huile. Quand l'huile est chaude, versez de la pâte ( La crêpe doit faire environ 1cm d'épaisseur).

Laissez cuire à feu doux, mettez un couvercle si vous le souhaitez. Une fois le côté bien doré, retournez la crêpe et laissez cuire de la même façon. Lorsque la crêpe est cuite coupez des morceaux.

Gelée de mûres aromatisée à la menthe fraîche à la machine à pain

          Les mûres dont je me suis servie pour cette gelée ont été ramassées patiemment toute la matinée dans les haies du lac de ma commune. Malgré les griffures et les piqûres des ronces, nous n'avons pas faibli et en avons récolté 2 kilos !!!

IMGP0079

Pour environ 2 pots de 400g

- 500g de jus de mûres

-500g sucre spécial gelée (en grandes surface)

- 5 feuilles de menthe fraîche selon vos goûts

- le jus d'1/2 citron

Dans la cuve de la machine à pain, verser le jus de mûre, le sucre, je jus du demi citron et les feuilles de menthe fraîche.

Mettre la machine en marche sur le programme confiture et laisser la travailler toute seule.

Pendant ce temps, laver et ébouillanter les pots de confiture et réserver tête en bas sur un torchon propre.

Une fois le programme terminé, verser la gelée dans les pots et les visser fermement. Les retourner jusqu'à complet refroidissement.

Mélange des 2 recettes

               Verser une cuillère à café de cette délicieuse gelée sur un morceau du terrible keisershmarrn au préalable saupoudré de sucre glace et dégustez avec plaisir cette association.

IMGP0087

C'est partie pour 4 jours de folie plein de rigolade, blablatage, ballade et gastronomie Allemande.  Je sens que nous allons repartir avec des souvenirs plein la tête et aussi plein les valises.

A bientôt pour un compte rendu de nos jours passés avec Clairechen.

Soiz'

Posté par soizicuisine à 14:44 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

25 juillet 2007

Questionnaire des 7

Coucou

                  Cela fait un long moment que Vivi m'a demandé de répondre au questionnaire des 7  et le temps passant, ( désolé Vivi ) il était un peu tombé aux oubliettes.

                 C'était sans compter sur Severine qui m'y a fait penser à nouveau en me le demandant aussi. Ce coup-ci, je m'y met tout de suite.

1- Quand j'étais bébé, je détestais le lait alors ma mère l'a remplaçé par de la purée de carotte très tôt. Le souci c'est que je ne grossissais pas et pendant toute mon enfance, j'ai été maigre comme un clou si bien que les gens pensaient que j'étais anorexique. Je me suis bien rattrapée depuis...

2- Pendant toute mon adolescence, j'ai été très mal dans ma peau car contrairement à mon enfance, j'étais plutôt rondelette et me trouvais très laide. De ce fait, je n'avais pas beaucoup d'amis et étais un peu mise à l'écart.

3- J'ai rencontré mon mari à une formation de jeune-sapeur et j'ai tout de suite craquée mais vu son âge (10 de + que moi), j'ai d'abord cru qu'il était pris et puis la suite m'a appris que non. Nous nous sommes mariés 4 ans plus tard et avons depuis 2 beaux enfants de 5 et 4 ans.

4- J'ai découvert les blogs de cuisine par hasard en cherchant une recette sur google et ça m'a tout de suite plu. J'ai longtemps hésité à en ouvrir un mais je ne regrette pas de l'avoir fait.

5- J'ai repris le travail il y a 1 an après mon congé parental et je suis toujours aussi heureuse quand je m'y rends. J'ai des collègues géniaux et je m'éclate dans  les services où je travaille. Je n'aurais pas pu rêver mieux.

6- Je sens que je vais en faire rire plus d'un car ça c'est du secret, du lourd. Depuis que je suis bloquée à la maison avec mon plâtre, je regarde tout les matins les feuilletons à l'eau de rose mais je ne vais quand même pas jusqu'à regrder les feux de l'amour l'après-midi, faut pas exagérer non plus!

7- Dans moins d'1 mois, je serais chez une blogeuse culinaire célèbre. Pour vous donnez des indices, elle est toute petite et a une belle crinière de lion. Vous devinez qui c'est? J'ai hâte d'y être.

                J'espère que ces quelques révélations vous auront plu.  Comme ce questionnaire a déjà presque fait le tour de la bloguosphère, celles et ceux qui le souhaitent peuvent y répondre.

A bientôt Soiz'

Posté par soizicuisine à 10:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]

21 juillet 2007

Gâteau tout tendre à la rhubarbe

Bonjour à tous

               Ca fait bien longtemps que je n'ai rien publié sur ce blog.  Les enfants sont en vacances et il faut sans cesse les occuper ce qui est loin d'être toujours facile.

                 Et puis, je n'ai pas eu de chance car la semaine d'avant mes vacances, je suis tombée dans les escaliers et me suis fait une entorse grave à la cheville. En bref, je suis plâtrée jusqu'au 1er août minimum, une piqure tous les jours et 2 prises de sang par semaine. La seule consolation est que mes vacances sont repoussées à plus tard.

               Je n'ai donc pas trop eu l'envie ni le courage de cuisiner ces derniers temps. J'ocille entre pâte,riz,purée, frites etc.... Des trucs simples à cuisiner quoi!  Sauf quand mon beau-frère m'a gentiment donné la rhubarbe de son jardin à cuisiner.

Gâteau tout tendre à la rhubarbe

IMGP0122

Pour 8 à 10 personnes

Préparation : 30 mn
Cuisson : 45 mn – therm. 6


600g de rhubarbe épluchée
75g de beurre
150g de sucre roux ou cassonnade

Pâte à gâteau :

100g de beurre
175g de sucre en poudre
3 œufs
250g de farine
½ verre de lait
1 sachet de levure chimique
1 à 2 cuillerée à café de vanille liquide

Mettre le four à préchauffer Th6 (180°c)

Mettre 150g de sucre et 75g de beurre en morceau dans le fond du moule à manquer puis mettre au four jusqu'à ce que le beurre soit fondue.

Sortir du four et disposer la rhubarbe en morceaux dessus.

Pour la pâte, Mélanger le beurre en pommade et le sucre.  Ajouter ensuite la farine, les œufs entiers, le lait petit à petit , la vanille et la levure. Bien mélanger entre chaque ingrédient. 

Verser cette pâte sur la rhubarbe.

Mettre 45 minutes thermostat 6. Attendre 10mn avant de retourner le gâteau sur un plat.

IMGP0128

Attention : la rhubarbe rend beaucoup de jus à la cuisson donc il vait mieux démouler ce gâteau dans un plat creux.

Astuce : Afin que la rhubarbe soir moins acide, je la laisse macérer une nuit au réfrigérateur avec environ 150 g de sucre.

IMGP0154

Nous avons mangé ce gâteau le lendemain de sa préparation  et  le jus de la rhubarbe a eut le temps de bien imprégner le gâteau ce qui le rend encore plus moelleux et parfumé.

Tout le monde s'est régalé car bien sure, nous avions invité mon beau-frère et ma belle soeur à venir le déguster avec nous.

A bientôt Soiz'

Posté par soizicuisine à 10:10 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

22 juin 2007

Crumble mangue et framboises

Bonjour à tous

                 Lors de mes dernières courses, je suis tombée nez à nez avec une belle mangue. J'adore ce fruit exotique parfumé et sucré qui me fait pensé aux îles et donne un avant-goût de vacances. Je n'ai donc pas hésité à l'acheter en me disant que je lui trouverais bien une utilité.

                   Ce fut chose faite lorsque mon vendeur de surgelés est venu m'apporter un gros paquet de framboises.

Crumble mangue et framboises

IMGP0001

Préparation : 20 min
Cuisson : 30 min

Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 1 mangue
- 250 g de framboise surgelées
- 100 g de beurre
- 50 g de poudre d'amande
- 100 g de farine
- 50 g de cassonade
- 1 sachet de sucre vanillé


Préparation :

Faites une pâte sablées avec le beurre, la farine, la cassonade et la poudre d'amande.  il faut que la pâte ait la consistance du sable ou presque.

Epluchez la mangue et la couper en lamelles,  puis placez-la dans un plat. Ajouter les framboises  et parsemez le dessus de sucre vanillé (vous pouvez également prendre une gousse de vanille, la couper en deux et mettre les grains).

Emiettez la pate sur les fruits de manière à bien les recouvrir.

Faites cuire 30 min au four préchauffé à thermostat 6 (180°C): le crumble est prêt lorsque la pâte est dorée.

IMGP0003

Verdict: Nous n'avons pas été déçu car ce dessert change des traditionnels crumble à la pomme ou à la rubarbe.  Le seul petit souci est que mes framboises sont un peu acides pour mon mari mais les enfants ne s'en sont pas plaints.

A bientôt Soiz'

Posté par soizicuisine à 08:28 - Commentaires [14] - Permalien [#]



Fin »